Demander une augmentation après le Covid-19 ?

written by

Date

11 juin 2020

Category

Non classé

Au bout de plusieurs années au sein d’une entreprise, la passion de ne suffit plus. Nous avons toutes besoin de perspectives d’évolution, n’est-ce pas ? Que ce soit sur le plan professionnel ou salarial. Notre motivation diminue à partir du moment où toute projection dans le futur devient impossible. Cette situation peut nous mener jusqu’à la démission ou pire à la dévalorisation de nos capacités. Pour ne pas en arriver là, il faut agir ! Cela peut être stressant et anxiogène de faire la requête à son patron pour évoluer. Malheureusement, l’initiative vient souvent de la salariée et pas de l’employeur… Je vous livre dans cet article quelques conseils pour savoir comment demander une augmentation après le Covid-19.

1. Valorisez votre salaire actuel

Êtes-vous bien payé ? C’est une question que vous devrez vous poser. Ainsi, vous aurez une idée claire de votre situation actuelle et d’une évolution potentielle. Vous pouvez établir des comparaisons entre le salaire moyen perçu en France pour le même métier et le vôtre.

Il est important de connaître le revenu maximum et minimum dans votre métier ou secteur. Ainsi vous pourrez trouver le juste milieu pour votre situation, par rapport à votre expérience et vos capacités.

2. Mettez au point vos arguments

Un salarié performant est en toute logique, récompensé pour ses capacités. D’autant plus, si cette évolution de salaire était préalablement négociée. Vous avez atteint les objectifs prédéfinis et explosé les statistiques ? Vous avez tout simplement fait preuve de professionnalisme et démontré votre valeur ?

Faites la liste de tous vos succès ! Vous allez devoir être convaincante, surtout après la crise du coronavirus qui a affaibli financièrement beaucoup d’entreprises. Ce sera peut-être d’ailleurs l’un des arguments de votre employeur. Attention, il peut être fondé ! Beaucoup d’entre elles ont été gravement touchées par les fermetures et ralentissements d’activité. Ne soyez donc pas trop pressée ou gourmande et tentez de comprendre la position de votre patron.

3. Évaluez la situation de l’entreprise

Comme je l’ai dit juste avant, certaines entreprises ont ressenti les effets du Covid-19. En résulte, une baisse du chiffre d’affaires, des difficultés financières liées aux charges fixes (dont vous faites partie !). Si vous avez accès aux informations économiques de l’entreprise, n’hésitez pas à analyser la situation.Vous pourrez ainsi déterminer la capacité de votre employeur à respecter une éventuelle augmentation de salaire. Ne gâchez pas votre demande d’augmentation de salaire. Si elle est refusée, vous n’aurez peut-être pas d’autres opportunités !

L’entreprise a-t-elle procédé à des recrutements dernièrement ? A-t-elle développé un ou plusieurs services ? Son chiffre d’affaires évolue-t-il de manière positive ? Quelle est la situation économique du secteur d’activité dans lequel elle se trouve ? C’est autant de questions que vous allez devoir élucider pour mieux comprendre le contexte. Rien de plus logique finalement !

4. Choisissez le bon moment

Nous sommes d’accord qu’une demande d’augmentation ne se fait pas entre deux portes. Si vous avez réussi de cette manière, je veux bien un retour d’expérience. Négocier avec son patron, ça ne s’improvise pas ! Vous pouvez par exemple profiter de ces différentes échéances pour entamer la discussion :

  • un entretien annuel ;
  • une évaluation ;
  • un nouvel emploi ;
  • l’acceptation de nouvelles responsabilités ;
  • après une formation professionnelle qualifiante ;
  • Le jour de la revalorisation de la grille de salaire 2020 par votre Convention collective.

Les entretiens annuels peuvent être un excellent moyen d’aborder la question de votre évolution de carrière. Il est important de bien le préparer afin d’en tirer le maximum de profit. Vous avez besoin d’aide et de conseils ? Je réponds à toutes vos questions lors d’un entretien gratuit. Prenez rendez-vous sans attendre !

RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT